28 Mar 2014

WTCC: L’unité chez Honda entre Tiago Monteiro et Gabriele Tarquini

Honda est-il prêt à réitérer ses performances en WTCC? Après une saison 2013 réussie avec à la clé un titre constructeur et une très belle deuxième place au classement des pilotes de Gabriele Tarquini, le team nippon tentera de faire aussi bien sinon mieux. Mais attention de nouveaux concurrents sont en lice et la bagarre s’annonce des plus prometteuse.

Honda Civic WTCC 2014 60

Honda Civic WTCC 2014 41

Alessandro Mariani

Lors de notre passage au salon de Genève, nous avons rencontré le managing Director de JAS Motorsport Alessandro Mariani. Selon lui, Honda a bien commencé sa saison car les essais réalisés avec Citroën sur le circuit du Paul Ricard (où ont été prises les photos) ont été positifs. Les objectifs de JAS Motorsport sont clairs : « Nous faisons cette compétition pour la gagner. » Alessandro Mariani est satisfait de sa collaboration avec ses deux pilotes Tiago Monteiro et Gabriele Tarquini. « Il est important d’instaurer une stabilité au sein de l’équipe. L’entente entre Tiago et Gabriele est primordiale. L’an dernier, nous avons travaillé main dans la main pour régler les problèmes. Nous avons choisi Gabriele pour développer la voiture, mais les deux pilotes échangent beaucoup et cela est productif pour notre team.« 

L’ex-pilote de F1, Tiago Monteiro, qui officie chez Honda en WTCC a accepté également de nous révéler quelques informations sur la Civic et sa relation avec son coéquipier Gabriele Tarquini.

Blog Honda: Tiago Monteiro, comment trouvez-vous votre nouvelle Civic?

Honda Civic WTCC 2014 29

Tiago Monteiro

Tiago Monteiro: « C’est une voiture totalement nouvelle ! Elle fait 100 chevaux de plus pour 100 kilos de moins. Elle offre cinq fois plus d’appui aérodynamique et repose sur des pneus et des jantes plus grands. La bride a été relâchée de seulement 2 mm et on gagne quasiment 100 ch. On imagine ce que ce serait s’il n’y avait pas cette bride ! La position de pilotage a été également revue et se trouve plus centrale.  On s’approche plus d’une GT que de la voiture de tourisme.« 

Blog Honda: Concrètement, comment cela se traduit-il dans votre pilotage?

T.M: « Cela exige un pilotage plus agressif et plus pointu. Cette année, la gestion pneu sur la course aura son importance. Je pense  qu’en terme de stratégie, il faudra fournir une grosse attaque en début de course. Sur un même virage, on arrive beaucoup plus vite et on freine 20 ou 30 mètres plus tard. « 

Blog Honda: Quelles sont vos ambitions personnelles et pour Honda cette saison?

T.M: « Nous avons fait une belle saison en 2013. Nous avons progressé au fil des courses en finissant très fort sur les 6 dernières avec de nombreux podiums à la clé. Bien entendu, nous espérons conserver le titre constructeur pour Honda mais nous avons de sérieux concurrents avec Citroën et Chevrolet. Il ne faut pas oublier Lada qui pourra compter sur l’appui d’Oreca et sur de nouveaux pilotes. Personnellement, je ne vais pas le cacher, je veux être champion du monde. Pour cela, il sera essentiel de bien commencer la saison si je veux avoir une chance. »

Blog Honda: Parlez-nous de votre collaboration avec votre coéquipier Gabriele Tarquini? Adversaires ou amis?

T.M: « Avec Gabriele, on se bagarre très dur en course. Je ne vais pas vous dire que notre relation a toujours été au beau fixe mais 90% du temps on travaille très bien ensemble.  C’est une véritable encyclopédie du sport automobile et depuis que je collabore avec lui, il m’a beaucoup apporté. Il nous arrive même de passer du temps ensemble en dehors de la compétition. »

Blog Honda: Honda l’a choisi pour développer la voiture? C’est une déception pour vous?

T.M: « Au début j’étais un peu contrarié car bien entendu il bénéficiait de plus de roulage. Mais je vais vous avouer une chose :  aujourd’hui je suis le premier à dire que je veux que ce soit lui qui développe la voiture. Il a mis au point des dizaines de voiture et se trouve très à l’aise dans ce rôle. Son feed-back est vraiment très bon et nous échangeons énormément. Sur ce point je sais que je ne suis pas aussi compétent que lui. En mettant nos forces en commun, on tire toute l’équipe vers le haut. »

Photos : Raymond Papanti

Partager cet article...