6 Oct 2018

Double podium pour Honda en WTCR à Ningbo

Alors que la coupe du monde de supertourisme WTCR reprenait ses droits sur le circuit de Ningbo, en Chine, après une longue pause estivale, Esteban Guerrieri a permis à la Honda Civic Type R TCR de décrocher deux nouveaux podiums.

Lors des qualifications du samedi, Guerrieri s’était déjà montré le meilleur représentant du clan Honda en décrochant le cinquième meilleur chrono au volant de sa Type R du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport. Le pilote argentin effectuait ensuite un envol parfait et un premier tour d’anthologie lors de la Course 1, pour se porter rapidement à la deuxième place, une position qu’il n’allait plus lâcher jusqu’à l’arrivée, signant là son quatrième podium dans la discipline cette saison.

Le pilote argentin allait poursuivre sa belle dynamique le lendemain lors de la seconde séance qualificative : après s’être montré le plus rapide du second segment (Q2) de la séance, Guerrieri allait finalement décrocher le troisième meilleur temps. Une performance qui allait le contraindre à s’élancer de la huitième place au départ de la Course 2, en raison de la règle de la grille inversée pour les dix premiers. Mais, là encore, le pilote sud-américain remontait rapidement dans le peloton, pour se hisser au troisième rang, et accrocher son deuxième podium du week-end.

Troisième au départ de la troisième et dernière manche du week-end, Guerrieri pouvait légitimement viser un troisième podium successif mais la Honda n°86 était percutée dans les premiers tours par un autre concurrent et devait renoncer, suspension cassée. Son pilote n’en grimpait pas moins au sixième rang du classement provisoire du championnat.

Lui aussi intrinsèquement rapide sur le tracé chinois, Yann Ehrlacher, l’équipier de Guerrieri au sein du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, était lui aussi en passe de décrocher une place dans le top 6 lors des qualifications du samedi, mais son meilleur tour était ruiné par une interruption de séance par drapeau rouge. 12e sur la grille, le jeune Français parvenait à remonter plusieurs positions lors de cette première course, pour se classer au 8e rang, et ce malgré plusieurs contacts au départ qui l’ont fait chuter au 15e rang après le premier virage.

Le lendemain, Ehrlacher avait encore les moyens de se hisser parmi les cinq premiers de la hiérarchie lors des qualifications, avant qu’une petite erreur en piste ne le contraigne à se contenter de la 8e place. La grille inversée lui permettant de s’élancer de la troisième place pour la Course 2, le tricolore maintenait son rang durant une bonne partie de la course, mais était ensuite percuté par l’Audi de Frédéric Vervisch, un contact qui le faisait chuter au 10e rang. Pensant sauver un petit point, Ehrlacher était finalement encore percuté dans le dernier tour par une autre Honda, celle de Ma Qing Hua, et était contraint à l’abandon. Forcé de partir des stands pour la Course 3, il croisait la ligne d’arrivée à la 19e place, après avoir rencontré un problème mécanique. Il perd une position au championnat, où il occupe désormais le cinquième rang.

Timo Scheider, le troisième homme du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, découvrait le WTCR à l’occasion des courses de Ningbo. Le pilote allemand, double champion DTM, a terminé la Course 1 à la porte des points, à la 11e place, une performance qu’il réitérait le lendemain à l’issue de la Course 3. Entretemps, l’expérimenté pilote allemand avait vu sa Course 2 ruinée par une crevaison dans les premiers tours, qui l’avait contraint à effectuer un arrêt au stand imprévu, avant de conclure à la 19e place.

Du côté du Boutsen Ginion Racing, l’autre écurie Honda du WTCR, Tom Coronel connaissait des qualifications difficiles le samedi, où il devait se contenter du 22e rang. Après quelques belles passes d’armes, le Néerlandais parvenait à remonter à la 15e place, avant d’être contraint de céder une position en raison d’une crevaison lente en fin de course. Le lendemain, Coronel, qui partait 23e des deux courses, concluait son meeting avec une 16e et une 17e places.

A Ningbo, le Boutsen Ginion Racing accueillait Ma Qing Hua, qui effectuait ses débuts en WTCR, et ce pour un engagement jusqu’à la fin de la saison. Le pilote chinois faisait forte impression lors des essais libres, mais il était gêné lors de la séance qualificative du samedi, et décrochait finalement la 17e place au départ pour son premier départ dans la discipline. Touché à plusieurs reprises, ce qui engendrait des dégâts sur la suspension de sa Honda Civic Type R, le natif de Shanghai parvenait à ramener sa monture à la 19e place de ce premier round. Le lendemain, qualifié 12e, il heurtait la voiture sœur de Yann Ehrlacher dans le dernier virage de la Course 2, un incident qui l’obligeai à déclarer forfait pour la Course 3.

Les concurrents du WTCR enchaîneront avec un second meeting successif en Chine dès ce week-end, cette fois sur le circuit en ville de Wuhan.

Photo Jean Michel Le Meur / DPPI

Partager cet article...