28 Nov 2018

WTCR – Honda conclut par une victoire lors de la finale à Macao

La Honda Civic Type R TCR s’est imposée lors du tout dernier rendez-vous de la saison du WTCR dans les rues de Macao, avec la victoire d’Esteban Guerrieri dans la course 3, l’Argentin concluant au troisième rang du championnat.

Beau tir groupé le vendredi

Lors de la première qualification du vendredi, les Honda réalisaient un beau tir groupé aux avant-postes, avec les deux fers de lance de l’équipe ALL-INKL.COM Münnich Motorsport. Esteban Guerrieri signait en effet le deuxième meilleur chrono alors que Yann Ehrlacher s’adjugeait le quatrième temps, le jeune Français étant toutefois contraint de s’élancer du dernier rang au départ de la course 1 suite à une pénalité pour changement de moteur avant ce dernier meeting de la saison.

Lors de la deuxième qualification, vendredi toujours, les deux hommes s’illustraient une nouvelle fois avec le deuxième temps pour Guerrieri, alors qu’Ehrlacher signait le cinquième meilleur chrono.

MA QINGHUA, CORONEL Tom, SCHEIDER Timo, EHRLACHER Yann, GUERRIERI Esteban,  COUTO Andre / FIA WTCR World Touring Car cup of Macau – Photo Alexandre Guillaumot / DPPI

Un samedi de courses

Samedi, les concurrents s’élançaient pour la course 1. Si Esteban Guerrieri prenait un bon envol qui lui permettait de se hisser brièvement en tête de la course, il perdait plusieurs positions au premier gros freinage, et terminait finalement à la sixième place.

Neuvième au départ de la course 2 (en raison de la grille inversée), le Sud-Américain parvenait à remonter plusieurs positions dans le peloton, pour franchir la ligne d’arrivée au cinquième rang et marquer de nouveaux points précieux.

Dans la course 3 enfin, de sa première ligne, il prenait le meilleur sur le poleman Rob Huff, pour ne plus lâcher le commandement jusqu’à l’arrivée. Ce succès, son deuxième de la saison après la Nordschleife – le quatrième pour Honda cette saison -, permettait à Guerrieri de terminer à la troisième place du classement final du championnat.

GUERRIERI Esteban – Photo Alexandre Guillaumot / DPPI

De son côté, son équipier Yann Ehrlacher, qui s’était finalement élancé de la voie des stands au départ de la course 1 après sa pénalité, remontait à la 14e place à l’issue de cette première manche. Sixième au départ de la course 2, le jeune tricolore était touché à l’amorce du premier freinage après le départ et réalisait probablement le sauvetage de l’année : sa voiture partait en effet dans un tête-à-queue à 360°, touchait le rail, mais revenait sur la piste dans le bon sens, évitant de surcroît le carambolage dans ce premier droit serré, le tout sans perdre de position ! Ehrlacher, qui signait même le meilleur tour en course quelques tours après sa mésaventure, franchissait ligne au sixième rang.

Enfin, cinquième au départ de la course 3, Ehrlacher concluait cette dernière de la saison à la cinquième place, un résultat qui lui permettait de terminer la saison dans le top 10 du championnat.

EHRLACHER Yann – Photo Francois Flamand / DPPI

Le troisième homme du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Timo Scheider, s’est lui aussi illustré lors de cette finale du WTCR à Macao. Onzième au départ de la course 1, le pilote allemand terminait au huitième rang, et marquait ses premiers points dans la série. Mieux encore : dixième de la deuxième qualification, il héritait de la pole position pour la course 2 grâce à la règle de la grille inversée. S’il ne pouvait conserver la première place en course, il concluait tout de même à une excellente deuxième place, et décrochait ainsi son premier podium en WTCR.

SCHEIDER Timo – Photo Francois Flamand / DPPI

Du côté de l’autre équipe Honda, le Boutsen Ginion Racing, la réussite fut moins au rendez-vous. 14e sur la grille de départ, Ma Qing-Hua prenait un excellent départ qui lui permettait de se hisser à la neuvième place avant le premier virage. Mais, là, il était accroché par un autre concurrent et contraint à l’abandon. Le lendemain, le pilote chinois, qui s’élançait du 16e rang au départ des deux courses, il se classait 13e et 11e des courses 2 et 3.

Son équipier Tom Coronel avait connu une première qualification difficile, à l’issue de laquelle il devait se contenter du 20e rang sur la grille, avant de terminer 13e de la course 1. 23e au départ des courses du dimanche, le vétéran néerlandais remontait aux 16e et 13e rangs lors des deux dernières manches.

CORONEL Tom – Photo Alexandre Guillaumot / DPPI

A noter qu’une sixième Honda était engagée à Macao pour un pilote wildcard, en l’occurrence celle du local André Couto, engagé sur une Civic Type R TCR du Mac Pro Racing Team. A son volant, le pilote macanais a terminé 21e lors de la course 1, avant de se classer 20e et 18e le lendemain.

Partager cet article...