28 Juin 2019

WTCR : Guerrieri conforte sa position de leader après la Nordschleife

Avec deux podiums lors de l’étape allemande du WTCR sur le redoutable tracé de la Nordschleife, Esteban Guerrieri est plus que jamais solide leader du championnat alors qu’un autre pilote sur Honda Civic Type-R TCR, Attila Tassi, a confirmé son potentiel avec une belle quatrième place pour sa première fois sur ce circuit atypique.

Avant d’arriver dans l’Eifel pour l’avant-dernière étape européenne du calendrier – les concurrents se retrouveront une dernière fois sur le vieux continent les 6 et 7 juillet à Vila Real, au Portugal -, Honda comptait deux pilotes en tête du championnat pilote, Esteban Guerrieri menant au classement devant Nestor Girolami, son compatriote argentin et équipier au sein de l’équipe ALL-INKL.COM Münnich Motorsport.

Lors de la première qualification du jeudi, Guerrieri confirmait son statut de favori au titre en signant la pole position, sur un circuit sur lequel il s’était imposé il y a un an. Girolami le suivait de près, signant le troisième meilleur chrono à l’issue de la séance. Moins de réussite au terme de cette première qualification pour les pilotes Honda de l’équipe KCMG, Tiago Monteiro et Attila Tassi pointant respectivement aux 20e et 21e rangs.

Au départ de la Course 1 toutefois, Esteban Guerrieri se faisait surprendre par Norbert Michelisz (Hyundai), ce dernier menant le peloton jusqu’à l’arrivée pour s’imposer, alors que Guerrieri et Girolami pouvaient se consoler en terminant sur les deuxième et troisième marches du podium. De son côté, Tiago Monteiro parvenait à remonter pour conclure au 16e rang, alors que Attila Tassi coupait la ligne d’arrivée en 20e position.

Alors que Esteban Guerrieri se maintenait aux avant-postes lors de la seconde qualification, où il décrochait le troisième temps, le jeune Attila Tassi confirmait son potentiel en signant une très belle huitième place à l’issue de cette séance. Tiago Monteiro, équipier de ce dernier au sein de l’équipe KCMG, améliorait par rapport à la séance précédente en décrochant cette fois la 14e place sur la grille. Une séance difficile en revanche pour Nestor Girolami, contraint de s’élancer du 24e rang pour les courses 2 et 3 en raison d’un problème technique.

Troisième sur la grille de départ de la Course 2 en raison de la règle de la grille inversée, Attila Tassi concluait cette seconde manche à la cinquième place, tenant la dragée haute à des pilotes expérimentés. De son côté, Esteban Guerrieri s’était élancé de la huitième place (la même règle de la grille inversée). Le pilote argentin « faisait le travail » en s’assurant les points de la septième place, sur un circuit où les dépassements s’avèrent plus que difficiles. Tiago Monteiro évitait les embûches pour conclure l’épreuve au 16e rang, alors que Nestor Girolami perdait gros en étant contraint à l’abandon suite à un problème de surchauffe.

Dans la Course 3 enfin, Esteban Guerrieri concluait un week-end solide en terminant à la troisième place, signant son deuxième podium du week-end et son troisième résultat dans les points en autant de course. Le natif de Buenos Aires consolait quelque peu le clan Honda, peu en réussite sur cette dernière manche du meeting : en passe de signer un nouveau top 5, voire un podium, Attila Tassi devait en effet renoncer suite à un problème moteur, alors que Tiago Monteiro et Nestor Girolami terminaient hors de la zone des points, aux 18e et 19e rangs, respectivement.

Au championnat, avant le Portugal, Esteban Guerrieri continue de dominer son sujet en comptant désormais 45 points d’avance sur son plus proche poursuivant. Après un week-end fait de hauts et de bas, Nestor Girolami a lui rétrogradé au quatrième rang du classement provisoire. Quant à Attila Tassi et Tiago Monteiro, ils occupent eux les 22e et 25e rangs avant la prochaine épreuve. Du côté des équipes, le ALL-INKL.COM Münnich Motorsport continue sa course en tête avant le Portugal.

Partager cet article...