10 Août 2012

Une semaine en Honda Civic 2.2 i-DTEC

Depuis 1972, la Honda Civic circule sur nos routes et à travers le temps, surfant sur un succès qui fait que nous avons pu découvrir il y a peu la 9ème génération ! Pendant une semaine, nous avons pris le volant d’une version 2.2 i-DTEC pour arpenter les routes du sud de la France.

Présentation

La Honda Civic neuvième génération, si elle poursuit sur la lancée du design de l’ancienne version, apporte son lot de nouveautés qui lui permettent de répondre encore mieux aux attentes des clients. La modularité et le style de la Civic sont ainsi retravaillés pendant que, pour répondre aux mesures prises pour réduire les émissions de CO2, les ingénieurs ont développé de nouvelles motorisations encore plus propres.

14h00, l’heure de la sieste

Du côté de la Provence, quand le soleil tape, il est de coutume de se réfugier au frais pour une sieste qui permet de laisser passer la grosse chaleur. Mais dans notre cas, pas question de perdre la belle lumière et ce ciel azur ! Direction un mas provençal du côté de Marseille pour faire des photos de notre belle Civic rouge. Sa couleur contraste avec le vert des oliviers et on peut alors apprécier la ligne et une multitude de détails.

Nous n’avions pas de Civic ancienne génération pour comparer, mais il est sûr que la nouvelle a été dotée par les designers d’une carrosserie plus large (+10 mm). Cette impression est renforcée par des éléments de design horizontaux qui élargissent visuellement l’ensemble. Plus basse (-20 mm) et plus aérodynamique, la voiture semble mieux « posée sur ses roues » et plus sportive tout en conservant une silhouette est élégante.

La face avant, toujours aussi typée, reste unique dans le segment et reçoit de nouveaux phares double xénon et des feux de jours à LED.  Sur les versions équipées du système d’éclairage avant actif HSS, la commutation codes-phares automatique est gérée par une caméra placée derrière le pare-brise, près du rétroviseur intérieur. Elle détecte les feux des véhicules roulant devant ou en sens inverse et effectue la commutation automatique des feux de route en codes pour éviter l’éblouissement des autres usagers.

La partie arrière évolue aussi et les blocs optiques, qui font toute la largeur du coffre, ont été retravaillés pour intégrer un becquet aérodynamique. Pour ceux qui souhaitent une autre couleur que celle que vous avez sous les yeux, sachez que nuancier de la Civic totalise neuf couleurs, dont trois sont nouvelles (« Yellow Topaz Metallic » Jaune Topaze, « White Orchid Pearl » Blanc Orchidée et « Woodland Green Pearl » Vert Impérial. )

En plus de soigner sa ligne, la Civic se préoccupe aussi de son aérodynamique grâce à l’expertise des ingénieurs ayant fait leurs premières armes en Formule 1, où ce domaine joue un rôle majeur. De fait, le comportement sur autoroute est particulièrement stable grâce à la canalisation de l’air s’écoulant sous la carrosserie. Lors d’une journée de fort mistral, notre monture s’est montrée imperturbable !

Vie à bord

En cet après-midi provençal, nous décidons quand même de nous mettre à l’abri du soleil en nous glissant à bord de la nouvelle Civic afin de prendre la route… L’efficace climatisation automatique réglée sur 20 degrés, on découvre la nouvelle planche de bord fonctionnelle dotée de deux zones de contrôle.Toujours futuriste, elle est plus raffinée car les designers ont trouvé leur source d’inspiration dans le tableau de bord des avions de chasse et des voitures de course, qui permet de commander toutes les fonctions de façon naturelle et intuitive. Le conducteur a le sentiment que la voiture a été construite autour de lui, selon un principe cher à Honda: homme maximum, machine minimum.

Chemin faisant, on apprécie de pouvoir loger  deux bouteilles d’un litre et deux de 350 ml dans la console centrale, entre les sièges avant. A cet endroit, on met la main sur une prise 12V, un port USB et une prise jack auxiliaire pour pouvoir écouter nos MP3 sur un système hifi particulièrement performant.

Plus large et plus basse que le modèle actuel, la nouvelle Civic est la plus spacieuse des voitures du segment C. La largeur aux épaules est de 1431 mm aux places avant et l’espace entre le siège conducteur et les sièges arrière atteint 795 mm. Le coffre a également une capacité record : 477 litres, dont un volume de 76 litres aisément accessible sous le plancher.

Innovation toujours appréciable, les sièges magiques, à l’arrière, dont les assises peuvent se redresser à la verticale afin de charger facilement un colis haut. Il fallait y penser ! Tout comme il fallait avoir l’idée de placer le réservoir à carburant au centre de la voiture, ce qui permet, une fois les sièges arrière rabattus d’un simple mouvement, d’aménager un plan de charge mesurant 1600 mm de long sur 1350 mm de large. C’est suffisant pour transporter par exemple trois VTT (roue avant démontée) !

Grâce à un équipement complet (de série ou en option selon les modèles), il est possible de disposer de tout ce que la technologie moderne propose sur le marché. Ainsi, par exemple, la fonction verrouillage/déverrouillage des portes et de démarrage sans clé couplée avec la rétraction des rétroviseurs extérieurs devient vite addictive tant elle est agréable. L’aide au démarrage en côte participe aussi à la sérénité du conducteur !

Non présent sur notre monture, le toit panoramique vitré avec store à commande électrique apporte une grande luminosité à l’habitacle.

Sur les routes de l’arrière pays

Les balades tout au long de la semaine nous ont permis d’apprécier le comportement particulièrement sécurisant de la Honda Civic. Sur les petites routes de l’arrière pays provençal, sur autouroute, en ville… le niveau de confort atteint par cette neuvième génération est étonnant. Si on opte pour le système Eco Assist, on se surprend à réaliser des consommations de l’ordre de 5.8 litres au cent sur autoroute (selon l’ordinateur de bord) en roulant aux allures légales.

Cette technologie se présente sous la forme d’un indicateur de vitesse dont la couleur change en fonction du style de conduite adopté. Le conducteur constate immédiatement l’effet de chacune de ses actions. Le système l’incite à rouler de façon fluide et respectueuse de l’environnement. L’indicateur de vitesse est éclairé en bleu quand la voiture est à l’arrêt et reste de cette couleur en cas d’accélérations et de décélérations trop appuyées. Pour qu’il passe au vert, c’est que la conduite est économique. Entre les deux, l’éclairage bleu-vert indique que le conducteur fait des efforts, mais qu’il pourrait faire mieux. On a la sensation de dialoguer avec sa voiture !

Sur la planche de bord, un interrupteur vert portant la mention «ECON» permet de paramétrer la voiture pour optimiser sa consommation et ses émissions. Ce mode réduit la réactivité de l’accélérateur afin de rendre la conduite moins heurtée. L’ECON Assist améliore aussi le rendement énergétique de la climatisation. Si les conditions de température et d’hygrométrie le permettent, il réduit la puissance du compresseur et de la ventilation, afin de limiter leur influence sur la consommation.

Bien entendu, le système start-stop est de série et participe lui aussi à la réduction de l’émission de polluants. Particulièrement doux, il ne perturbe pas la vie à bord.

La suspension, dotée de silent blocs hydrauliques pour un meilleur amortissement de la suspension arrière et de bras oscillants longitudinaux en H encore plus rigides que ceux de l’ancienne Civic Type R, offre une tenue de route étonnante, à la fois sûre et confortable ! Les kilomètres s’enchaînent sans aucune difficulté et on arrive en forme à destination !

Notre monture, équipée du diesel 2.2 i-DTEC émettant 110 g/km de CO2 pour une puissance de 150 ch à 4000tr/min et un couple de 350 Nm dès 2000 tr/min signe de très bonnes performances : 8.6 secondes pour passer de 0 à 100 km/h et 217 km/h en vitesse de pointe. Les reprises sont largement suffisantes pour dépasser en toute sécurité grâce au couple généreux.

Conclusion :

La Honda Civic rencontre un succès mérité. Elle dispose d’arguments que les clients de l’ancienne génération retrouveront avec plaisir. Ceux qui ne la connaissent pas encore devraient s’y intéresser…

Voir la fiche technique Honda Civic

Les autres moteurs :

Moteur essence 1.8 i-VTEC émettant 137 g/km de CO2 pour une puissance de 142 ch à 6500 tr/min et un couple de 174 Nm à 4300 tours.

Moteur essence 1.4 i-VTEC émettant 129 g/km de CO2 pour une puissance de 100 ch à 6000 tr/min et un coupe de 127 Nm à 4800 tours.

Partager cet article...