21 Oct 2018

Le nouveau Honda CR-V Hybrid concilie efficacité et plaisir de conduite

Pour la première fois sur un SUV Honda en Europe, le nouveau CR-V se dote d’une motorisation hybride disponible en versions traction et 4WD : nous vous expliquons les avantages de cette nouvelle technologie ludique et pratique au quotidien.

C’est la première fois que le CR-V est doté d’une technologie hybride : cette avancée technique est en accord avec les prétentions du SUV le plus populaire au monde. Car pour asseoir son règne, l’hybridation de sa chaîne de traction permet d’accroître ses possibilités de séduction envers une clientèle soucieuse de son confort, et de sa consommation moyenne.

Car le CR-V Hybrid ne rogne pas sur sa simplicité d’utilisation grâce à la technologie intelligente multimodes i-MMD : elle se compose de deux moteurs électriques, et d’un moteur essence. Le tout entraîne les roues grâce à une transmission directe offrant un excellent niveau d’efficacité et de douceur, dont nous allons vous dévoiler le secret.

Le capot du CR-V renferme un concentré d’énergie

Honda concentre sa compétence de motoriste, appliquée à l’hybridation de sa gamme de véhicules. La partie thermique est assurée par le bien-né moteur VTEC de 2.0 litres de cylindrées, tandis que des batteries lithium-ion alimentent un puissant moteur électrique portant la puissance totale disponible à 184 chevaux (135 kW) et 315 Nm de couple.

Le nouveau Honda CR-V Hybrid utilise une transmission créant un lien direct et permanent entre les composants mobiles : le transfert de couple se fait de manière homogène, sans effet de patinage, avec une réactivité moteur proportionnée aux sollicitations de la commande d’accélérateur. De plus, en soignant l’insonorisation du CR-V, les ingénieurs Honda l’ont doté d’un confort de roulement exceptionnel : le conducteur ne ressent aucune vibration dans ses commandes, tandis que le fonctionnement du Stop & Start a été affiné pour le rendre quasi-imperceptible par les occupants.

Des modes de conduite intuitifs

La gestion des modes de conduite se fait automatiquement par le système qui détecte les besoins du conducteur, et sélectionne le mode à engager parmi trois possibilités :

– Électrique : moteur essence éteint, seul le moteur électrique de propulsion fonctionne.
– Hybride : le moteur essence est utilisé en générateur alimentant le moteur électrique qui fait tourner les roues. L’excès de puissance délivré est utilisé dans la recharge des batteries.
– Thermique : le moteur essence est en lien direct avec les roues, permettant aussi de recharger les batteries.

Par le biais du système i-MMD, le CR-V alternera entre les différents modes, en privilégiant toutefois l’hybride, ou l’électrique ; mais il pourra choisir de passer en traction thermique sur les sections de route demandant un rythme de croisière, comme sur autoroute par exemple.

Pour une vision instantanée sur la conduite et l’état du système i-MMD, le conducteur bénéficie d’un panneau supplémentaire sur l’écran central. Il communique sur l’état de charge des batteries et dans quel mode le CR-V est placé : la conduite hybride devient ludique et simple d’usage pour ceux qui franchiront le pas pour la première fois.
Consommation et émissions de CO2 contenues

Suite aux nouveaux cycles d’homologation NEDC, le CR-V Hybride traction rejette 119 grammes de CO2 par kilomètre, pour une consommation moyenne de 5,3 litres aux 100 kilomètres. Dans sa version quatre roues motrices, le CR-V Hybride rejette 125 grammes de CO2 par kilomètres, pour une consommation contenue à seulement 5,5 litres aux 100 kilomètres.

Ultime version du SUV aux prestations de confort et de praticité remarquables, le CR-V Hybride est la synthèse d’une motorisation performante, associée à un confort d’usage appréciable en toutes situations. Maintenant que vous êtes au courant, sachez qu’il sera présenté en première Européenne sur le Stand Honda au Mondial de l’Automobile de Paris, en octobre, avant une arrivée en concessions au début de l’année prochaine.

Partager cet article...