9 Avr 2019

Honda s’impose dès l’ouverture en WTCR à Marrakech

Esteban Guerrieri WTCR Marrakech 2019

La Honda Civic Type R TCR a été la première voiture à s’imposer dans le championnat WTCR 2019, après le succès de Esteban Guerrieri dans la première des trois manches d’ouverture de la saison à Marrakech.

Après avoir clôt de la meilleure manière la saison 2018, avec le succès d’Esteban Guerrieri lors de la dernière course de la finale à Macao en novembre dernier, Honda a lancé la campagne 2019 avec un nouveau succès du même pilote argentin, pensionnaire du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport.

Après avoir signé le meilleur chrono lors de la première séance qualificative de l’année – offrant du même coup à Honda sa toute première pole position en WTCR -, Guerrieri concrétisait sans trembler en menant la Course 1 du départ à l’arrivée pour passer la ligne d’arrivée en vainqueur.

Attila Tassi WTCR Marrakech 2019
Attila Tassi

« C’est absolument incroyable de commencer la saison avec une pole position et une victoire », se réjouissait Esteban Guerrieri à sa descente de voiture, « Ce fut une course parfaite ». La Civic Type R est certainement la voiture qu’il faut avoir ce week-end, mais l’équipe ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, a fait un travail incroyable pour la préparer, car nous ne savions vraiment pas à quoi nous attendre ici. Mon départ n’était pas très bon, mais j’ai réussi à garder la tête, et j’avais vraiment besoin d’attaquer fort pour garder les autres voitures derrière moi, mais nous l’avons fait. »

La joie du clan Honda et de l’équipe Münnich Motorsport se faisait encore plus grande avec la troisième place de Nestor Girolami, équipier et compatriote de Guerrieri, dans cette première manche. Parti de la troisième place, « Bebu », qui débute en WTCR cette saison, perdait plusieurs positions dans le premier tour mais parvenait à se hisser à nouveau dans le top 3, pour décrocher le podium pour sa première course dans la discipline.

Autre performance notable de cette première journée, celle de Tiago Monteiro au volant de l’une des deux Civic Type R de l’équipe KCMG. De retour à temps plein à la compétition près d’un an et demi après son terrible crash en essais, le pilote portugais montrait qu’il avait retrouvé tout son mordant en signant le huitième temps des qualifications. En course, il fit mieux encore en gagnant deux positions, pour conclure sa course de retour à une brillante sixième place.

Tiago Monteiro WTCR Marrakech 2019
Tiago Monteiro

Attila Tassi, l’autre pensionnaire de l’équipe KCMG, a connu lui des débuts plus compliqués en WTCR. Parti 26e et dernier après avoir endommagé sa voiture lors des qualifications, le jeune Hongrois n’a pas ménagé ses efforts pour remonter dans le peloton. Il termine finalement à la 19e place.

Le lendemain, le fer de lance des pilotes Honda en qualifications était Tiago Monteiro. Le pilote de la Type R TCR #18 KCMG se maintenait en haut des feuilles de chronométrage lors de la Seconde Qualification, avant de se qualifier pour le dernier segment de la séance (Q3), où il décrochait finalement la quatrième place sur la grille. Vainqueur la veille, Esteban Guerrieri permettait à Honda de placer deux voitures dans le top 10 en signant la septième meilleure performance. Quant à Nestor Girolami, il se classait 11e et ratait d’un rien la pole position de la grille inversée (réservée au pilote ayant réalisé le 10e chrono). Attila Tassi manquait encore de réussite et devait se contenter de la 22e place.

Septième au départ de la Course 2 en raison de la grille inversée, Monteiro était toutefois pris dans la bousculade du premier tour qui le faisait chuter au classement à la neuvième place, et passait finalement la ligne d’arrivée au huitième rang. Le natif de Porto était encore moins en réussite lors de la Course 3, où il était contraint à l’abandon lorsqu’il était pris en sandwich entre la Honda de Guerrieri et la Lynk & Co 03 TCR de Yann Ehrlacher.

Nestor Girolami WTCR Marrakech 2019
Nestor Girolami

Guerrieri, de son côté, arrachait une quatrième place dans la Course 1 après une lutte intense en piste. Dans la Course 3, le Sud-Américain parvenait à poursuivre sa route après l’accrochage du premier tour pour décrocher une nouvelle quatrième place, deux résultats qui lui permettaient de quitter Marrakech à la deuxième place du classement général.

De sa 11e place au départ, Nestor Girolami parvenait à se hisser à la 10e place dans la Course 2 avant de produire une performance de tout premier ordre dans la Course 3 qu’il concluait à un remarquable sixième rang.

Quant à Attila Tassi, après avoir passé la ligne d’arrivée à la 20e place lors de la Course 2, il produisait la remontée du week-end dans le premier tour de la Course 3, où il passait de sa 21e place sur la grille de départ à la 14e position au premier passage. Le pilote KCMG gagnait encore trois places en course, pour couper la ligner d’arrivée à la 11e position.

Esteban Guerrieri WTCR Marrakech 2019
Esteban Guerrieri

Au classement du championnat pilote, si Guerrieri occupe le second rang, Nestor Girolami se positionne à la quatrième place. Tiago Monteiro pointe au neuvième rang alors que Attila Tassi pointe à la 19e position.

Au classement par équipe, Honda occupe la première place avec le ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, alors que KCMG quitte le Maroc au huitième rang.

Les concurrents du WTCR se retrouveront les 27 et 28 avril sur le Hungaroring.

Crédit photos : WTCR

Partager cet article...