10 Juil 2014

Goodwood Festival of Speed : Un événement historique !

Nous poursuivons notre visite du Goodwood Festival of Speed avec un focus sur la catégorie la plus populaire chez les spectateurs : la compétition ! Sauf que dans la campagne anglaise, compétition rime surtout avec exception. Les quelques 200.000 visiteurs venus entre le 26 et le 29 juin, ont ainsi pu admirer en piste des Honda mythiques. Et pas que des quatre roues…

Honda Goodwood 21

Des F1 de légende

Honda Goodwood 12S’il y a un seul endroit au monde où il est possible de voir un espoir japonais du GP2 au volant d’une des F1 les plus connues et dominatrices de l’histoire, c’est bien à Goodwood ! Ainsi, le vendredi matin, dans une grisaille toute britannique, Takuya Izawa a eu la chance d’effectuer un « run » avec la McLaren-Honda MP4/4 de 1988. Un bien beau cadeau pour ce pilote du programme Honda qui venait de fêter ses 20 ans quelques jours plus tôt.

Historique à plus d’un titre, la McLaren-Honda MP4/4 fut pilotée par Ayrton Senna et Alain Prost et elle écrasa le championnat avec 15 victoires en 16 Grands Prix. Un record toujours inégalé. Souvent exposée mais prenant rarement la piste, cette Formule 1 légendaire a ainsi pu faire vrombir son V6 Honda de 1500 cm3, délivrant plus de 600 chevaux à 12 500 tr/min sur la courte spéciale britannique. Une fois revenue au stand Honda, nul besoin de préciser à quel point les techniciens et ingénieurs japonais ont pris soin de cette pièce de musée.

Pilote Honda en WTCC, Gabriele Tarquini a, de son côté, réalisé un rêve Honda Goodwood 11d’enfant en parcourant à vive allure la montée de Goodwood aux commandes de la non-moins mythique Honda RA272. Motorisée par un incroyable V12 de 1,5 l, cette Formule 1 pilotée par Richie Ginther avait permis à Honda de remporter sa première victoire en Grand Prix lors de l’épreuve mexicaine en 1965. Heureux comme un enfant de 12 ans le matin de Noël, le pilote italien était particulièrement souriant et disponible dans le paddock pour discuter avec le public et plaisanter avec les plus jeunes fans. Poussant son antique Formule 1 d’un jour, Gabriele Tarquini n’a pas rechigné à signer des autographes ou à se faire prendre en photo à côté de fervents passionnés britanniques.

Honda Goodwood 2Neveu du grand Ayrton, Bruno Senna a rendu hommage à son oncle en venant découvrir durant un long moment la McLaren-Honda MP4/4 avec laquelle il remporta le titre de champion du monde 1988 devant son coéquipier Alain Prost. Après être monté à bord de cette F1 mythique, le Brésilien est amicalement venu au coeur du pavillon Honda pour une séance de questions-réponses avec le public.

Il a également pu contempler dans l’allée du Drivers Club quatre autres McLaren-Honda parfaitement alignées. Une belle façon de promouvoir le retour de cette association victorieuse l’année prochaine en Formule 1.

Du côté des deux roues

Une fois n’est pas coutume, nous allons également vous parler deux roues sur le Blog Honda. En effet, le Goodwood Festival of Speed offre également une belle exposition aux motos de compétition qui ont marqué l’histoire. Et comme Honda est étroitement lié à de très nombreux succès en championnat du monde depuis des dizaines d’années, le constructeur avait notamment dépêché sur place la très belle RC164 de 250 cm3 grise et rouge, championne en 1963 avec Jim Redman. A l’époque, cette moto était équipée d’un quatre-cylindres de 46 chevaux à 14 000 tr/min.

Autre moto vedette dans les rangs du constructeur japonais, la Honda NSR500 qui s’imposa à 7 reprises lors des 12 courses du championnat du monde 500 cm3 en 1985. Elle remporta donc les championnats constructeurs et pilotes. Cette année-là, ce fut l’Américain Freddie Spencer qui s’imposa au classement. Et c’est ce même Freddie Spencer qui en a repris le guidon pour parcourir la montée de Goodwood devant un public ultra enthousiaste. Autre pilote de renom, Wayne Gardner a eu la chance de remonter sur sa fidèle Honda NSR500GP avec laquelle il décrocha le titre 500 cm3 en 1987.

Partager cet article...