21 Mar 2013

WTCC 2013 : Honda dans les starting blocks !

Honda a convié la presse à assister à une ultime séance d’essai avant l’épreuve d’ouverture du championnat mondial WTCC qui se déroulera les 23 et 24 mars prochains à Monza. L’occasion de faire le point sur un projet en gestation depuis déjà un an et les objectifs de la marque et du Team JAS pour la saison à venir.

 HONDA WTCC 2013

Voilà maintenant un an que Honda prépare son grand retour dans un championnat d’envergure mondiale après l’arrêt du programme F1 en 2008. Début 2012, le constructeur japonais s’était rapproché de la structure italienne JAS Motorsport pour préparer, développer et engager une Civic dans le championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC). Dans un premier temps, c’est le très expérimenté Gabriele Tarquini qui a officié comme pilote de développement, accumulant près de 10 000 km à son volant. Il a ensuite laissé le volant à Tiago Monteiro pour jauger le potentiel de la Civic face à la concurrence lors des trois dernières de la saison 2012. Une mini-campagne qui fut couronnée de succès, le pilote portugais se payant même le luxe de terminer sur le podium à Macao pour la dernière course de l’année.

Dernière ligne droite

HONDA WTCC 2013Fort de ces résultats prometteurs, JAS Motorsport Honda a continué le développement moteur et châssis de la Civic, toujours avec Gabriele Tarquini et Tiago Monteiro au volant. C’est lors d’une de ces toutes dernières séances d’essais avant l’épreuve inaugurale de Monza (23/03) qu’une quarantaine de journalistes a pu découvrir en détail celle qui défendra les couleurs de Honda cette année. Une météo capricieuse ayant recouvert d’une épaisse couche de neige la piste de Monza, JAS est descendu une centaine de kilomètres plus a sud, sur le circuit de San Martino del Largo pour faire rouler ses pilotes dans des conditions plus clémentes. Pour Andrea Adamo, Directeur du Design de l’équipe JAS Honda Racing, cette session a été l’occasion de valider plusieurs évolutions sur ce millésime 2013 : «Après de nombreux essais, nous avons fait une série d’améliorations sur nos Civic de WTCC. Nous avons amélioré l’aérodynamique générale après trois jours de travail dans la soufflerie japonaise de Tochigi.

Des modifications ont également été apportées à la structure avant du véhicule pour améliorer le travail des suspensions. » Même son de cloche du côté de Gabriele Tarquini : « nous avons repris les essais depuis la mi-janvier. Plusieurs améliorations ont déjà été apportées sur les trains roulants et nous continuons de tester diverses solutions électroniques pour réduire au maximum le temps de réponse du turbo et améliorer la facilité de conduite. Il faut savoir que les courses de WTCC sont très intenses. Ce sont des sprints de 20 minutes où il arrive de ne presque jamais voir la piste soit tant on roule proche de ses adversaires. » Quant à Tiago Monteiro, la victoire d’une Honda ne semble être qu’une question de temps : « Tous ceux qui travaillent sur le projet WTCC sont des anciens de la F1 et Daisuke Horiuchi, le “père” du moteur de la Civic, était responsable du développement des V8 turbo en Indycar… L’enthousiasme est palpable chez eux. Les ingénieurs japonais arrivent souvent avec des “surprises” qui n’étaient pas prévues dans notre programme de développement ! »

Suivez le guide

Le lendemain des essais, JAS Motorsport a organisé une visite deHONDA WTCC 2013 ses locaux, dans la périphérie de Milan. Fondée en 1995, la compagnie est devenue le partenaire officiel de Honda dans les championnats de voitures de tourisme et compte aujourd’hui plus de 40 personnes dont 8 ingénieurs, 6 techniciens et 18 mécaniciens. Outre la zone dédiée à l’entretien des machines de course, le bâtiment de 2 500 m2 abrite notamment un département “construction et assemblage”. C’est ici qu’a été fabriquée la troisième Civic engagée en championnat WTCC par le team privé Zengo Motorsport en parallèle des quatre autres modèles Honda dédiés à la compétition (Accord Euro-R, Civic Type-R R3 et groupe N…). En partant d’une coque nue, des éléments de renfort sont soudés à la structure existante avant de recevoir un arceau cage –également soudé au châssis- fabriqué sur mesure. Au total, l’assemblage d’une voiture de course peut prendre jusqu’à 450 heures…

JAS Motorsport travaille également sur l’adaptation à la nouvelle réglementation qui entrera en vigueur en 2014 pour rendre la catégorie WTCC encore plus spectaculaire : voitures plus basses et plus légères, plus d’appuis aérodynamique et 15 % de puissance en plus via une augmentation du diamètre de la bride d’admission. Mais c’est bien la saison à venir qui cristallise toutes les attentes de Honda et de JAS, avec une victoire attendue avant la fin de la première partie de la saison. Fidèle à la philosophie de la marque, le duo italo-japonais a souhaité partager cette nouvelle aventure avec ses clients. Ainsi, sur toutes les courses européennes, une “Honda Fan Zone” sera installée dans les paddocks afin de faire vivre au plus près l’expérience de la course à ses fans. Rendez-vous les 23 et 24 mars prochains à Monza pour assister à l’ouverture du championnat !

Texte : Loic Depailler – Photos : Bernard Asset

Partager cet article...