19 Juil 2018

Un week-end difficile pour Honda sur le Slovakiaring

Les Honda Civic Type R TCR engagées en WTCR ont vécu un week-end difficile en Slovaquie sur le Slovakiaring, un meeting marqué par plusieurs accrochages, alors que Benjamin Lessennes signe le meilleur résultat du constructeur japonais avec une cinquième place dans la course 2.

Suite à l’annulation de la manche argentine – qui devait se tenir début août -, c’est le Slovakiaring, non loin de la capitale slovaque Bratislava, qui accueillait la sixième étape du championnat WTCR.

Sur ce tracé taillé pour les hautes vitesses, c’est Esteban Guerrieri qui se posait en fer de lance du clan Honda lors des qualifications pour la course 1, le pilote argentin signant la sixième meilleure performance au volant de sa Civic Type R de l’équipe Münnich Motorsport. Guerrieri allait même gagner deux places sur la grille suite à la disqualification de deux autres concurrents en raison d’une irrégularité technique. Du côté des autres Honda, Tom Coronel (Boutsen Ginion Racing) et Yann Ehrlacher (Münnich Motorsport) – classé deuxième au championnat -, se suivaient de près aux sixième et septième rangs alors que Benjamin Lessennes était un peu plus loin, au 13e rang, sur la seconde Civic Type R du Boutsen Ginion Racing.

Dans la Course 1, Esteban Guerrieri ne pouvait profiter de sa position : après un contact avec un autre concurrent, le pilote sud-américain devait stopper au stand pour réparation, laissant là toute chance de victoire. Son équipier Yann Ehrlacher prenait alors le relais et, après un bon départ, il se hissait au sixième rang, une place qu’il allait conserver jusqu’à l’arrivée emmenant dans son sillage Tom Coronel, qui marquait les points de la septième place. Benjamin Lessennes concluait lui à un plus lointain 20e rang.

Guerrieri repartait au combat dès la seconde séance qualificative, décrochant cette fois une très bonne troisième place sur la grille de départ pour la course 3. Benjamin Lessennes améliorait ses performances après un début de meeting difficile, le jeune pilote belge se hissant à la huitième place pour le Boutsen Ginion Racing.

Les autres pilotes Honda se montraient un peu plus en retrait, Yann Ehrlacher concluant cette seconde séance au 13e rang – ratant le top 12 et la Q2 pour quelques centièmes -, Tom Coronel se classant encore plus loin, à la 18e place.

86 GUERRIERI Esteban, (arg), Honda Civic TCR team ALL-INKL.COM Munnich Motorsport, action during the 2018 FIA WTCR World Touring Car cup race of Slovakia at Slovakia Ring, from july 13 to 15 – Photo Jean Michel Le Meur / DPPI

La course 2 étant disputée sur le principe de la grille inversée pour les dix premiers, Guerrieri et Lessennes s’élançaient ainsi des huitième et troisième positions, respectivement. Si Lessennes perdait plusieurs positions au départ, le pensionnaire du Boutsen Ginion Racing remontait ses adversaires au fil de la course pour croiser la ligne d’arrivée à une bonne cinquième place. Insatisfait des réglages de sa voiture, Guerrieri ne pouvait lui remonter dans le peloton, concluant cette seconde manche à la neuvième place juste devant son équipier du Münnich Motorsport, Yann Ehrlacher, qui arrachait le point de la dixième place. Tom Coronel, quant à lui, ne pouvait défendre ses chances, le pilote néerlandais ayant été contraint à l’abandon dès le tour de formation de la course 2 en raison d’un problème de suspension.

Dans la course 3 enfin, Esteban Guerrieri comptait bien exploiter sa troisième place au départ mais le pilote du Münnich Motorsport était une nouvelle fois victime d’un accrochage lors du premier tour, et devait abandonner : un nouveau meeting frustrant pour le Sud-Américain. Autre victime de la bousculade du départ : Benjamin Lessennes, qui devait lui aussi renoncer après quelques mètres après avoir été percuté par un autre concurrent.

Yann Ehrlacher prenait lui un bon départ mais le jeune Français virait large pour éviter les voitures en perdition, et se retrouvait en queue de peloton lorsque la course était neutralisée derrière la voiture de sécurité. Lorsque l’épreuve était relancée, Ehrlacher remontait ses rivaux un à un jusqu’au top 10, mais il était ensuite à son tour percuté par la Volkswagen de Rob Huff, et lui aussi contraint à l’abandon ! Seul rescapé du clan Honda, Tom Coronel parvenait à ramener sa Honda à une valeureuse huitième place.

Au classement du championnat, Yann Ehrlacher perd deux positions et pointe désormais au quatrième rang. Esteban Guerrieri occupe lui le huitième rang, Benjamin Lessennes et Tom Coronel étant eux classés respectivement aux 14e et 19e rangs.

Le WTCR aborde maintenant une pause estivale relativement longue, les hostilités ne reprenant qu’en septembre sur le circuit de Ningbo, en Chine.

Photos : WTCR Média

Partager cet article...