26 Oct 2012

Protocole pour le véhicule à pile à combustible

Constructeur infiniment engagé dans la recherche et le développement de nouvelles technologies et de motorisations alternatives (voir notre précédent article ici), Honda a fait un nouveau pas en direction de la pile à combustible (PAC), une technologie qui pourrait devenir à long termes l’ultime solution zéro émission.

Aux côtés de trois autres constructeurs automobiles (Toyota, Nissan et Hyundai), de sociétés d’infrastructures d’approvisionnement en hydrogène et d’organisations non gouvernementales nordiques, Honda a signé un protocole d’accord relatif à l’introduction de véhicules à pile à combustible en Norvège, en Islande, au Danemark et en Suède.

« Ce protocole concrétise cet engagement »

C’est à Copenhague que ce protocole d’accord a été signé il y a quelques jours. Le but est notamment de soutenir l’introduction sur le marché de véhicules électriques à PAC et l’implantation de ravitaillement en hydrogène entre 2014 et 2017. Le protocole vise à susciter le dialogue avec les parties intéressées des secteurs publics et privés des pays concernés.

« Honda est devenu en 2002 le premier constructeur au monde à commercialiser auprès de fidèles clients des voitures à PAC et à livrer la Honda FCX à des utilisateurs de flottes aux Etats-Unis et au Japon », a déclaré Ken Keir, le vice-président exécutif de Honda Motor Europe. « Nous voulons préserver notre avance en matière de pile à combustible à travers le monde, y compris en Europe. Ce protocole concrétise cet engagement ».

Un nouveau modèle en 2015

Depuis le milieu des années 80, Honda travaille énormément en recherche et développement dans le domaine de la pile à combustible. Mais ce n’est pas tout puisque le constructeur s’est également penché depuis longtemps sur la commercialisation de cette technologie. Le mois dernier, Honda a d’ailleurs annoncé le lancement en 2015 d’un tout nouveau modèle électrique à pile à combustible destiné au Japon, aux USA et à l’Europe.

Partager cet article...