7 Mar 2018

Honda au Monte-Carlo Historique : la Civic RS 1200 à l’honneur !

La XXIème édition du Monte-Carlo Historique a eu lieu du 31 janvier au 7 février : revenons ensemble sur cette session 2018, où une Honda Civic de 1975 était engagée, avec, à son bord, un équipage Japonais.

Tout droit venus du Japon, le consensus Honda Motors Japan, Honda Technical College et l’Université de Tokyo se sont préparés à l’épreuve renommée du Monte-Carlo Historique. Démarrant depuis plusieurs endroits en Europe, ce rallye d’orientation et de régularité propose un retour dans le temps : les véhicules ayant participé au Monte-Carlo entre 1955 et 1980 sont seuls à prendre le départ depuis les villes de Glasgow, Oslo, Reims, Bad Hombourg, Barcelone, et Monaco. Le départ principal se trouvant, quant à lui, à Bourgoin-Jallieu, en Isère.

Pour mettre toutes les chances de leurs côtés, l’équipage est constitué d’étudiants et de professeurs provenant du Honda Technical College, institution connue pour son enseignement secondaire de qualité, notamment en mécanique et ses dérivés appliqués à l’automobile.

Monte-Carlo Historique

Ce projet était l’occasion de faire le lien entre des activités de recherche et de développement sur un modèle connu, et de possibles applications sur de futurs projets : c’est en tout cas la vision qu’a présenté Taku Kasahara, président de Honda Motor Europe France, l’un des initiateurs du projet et de sa connexion avec le Monte-Carlo Historique.

Cette mise en pratique en conditions réelles a été le moyen, pour les étudiants en charge du projet, d’appliquer des modèles théoriques appris en cours, et d’en tester le fonctionnement au sein d’un environnement exigeant où les contraintes sont élevées : le moteur ainsi que les liaisons au sol sont des organes particulièrement sollicités dans ces conditions. On notera aussi l’ajout d’un appareil GPS de contrôle et de chronométrage, nécessaire au classement et au guidage des équipages.

Aux mains de Shuji et Hitomi Kawasaki, la Honda Civic RS 1200 dans sa livrée rouge d’origine. Sous le capot, on retrouve un 4 cylindres en ligne développant 75 chevaux à 4000 tours par minute, alimenté par deux carburateurs. Avec un poids de seulement 705 kilos, la Civic n’a pas démérité sur les différents parcours et leurs zones de régularité (ZR).

Monte-Carlo Historique

Sur place pour l’assistance, une vingtaine de personnes, étudiants et professeurs, ont épaulé la Civic. En parrain de l’opération, « La Panique », alias Jean-Claude Andruet a pu transmettre son expérience de la course de rallye, où il s’est illustré, entre autres, par une victoire au 42ème Rallye Monte-Carlo en 1973.

À l’arrivée sur la côte, l’équipe, qui s’est motivée tout au long de l’aventure avec la devise de Pierre de Coubertin où « l’important est de participer », a terminé 255ème au classement général. Qu’importe : tous auront tenu le coup et affronté les conditions délicates faisant du Monte-Carlo sa réputation. Un grand bravo et merci à tous les acteurs et proches qui ont apporté entraide et convivialité durant cette semaine passionnante, dans une ambiance familiale où chaque journée, chaque instant était un challenge.

Monte-Carlo Historique

Partager cet article...